Marseille : une ville controversée (extrait de `Service Volontaire Européen – Le journal d’une année de vie`)

Marseille peut être trompeuse à  première vue, surtout si vous aviez entendu dire auparavant qu’elle était  sale, dangereuse et pas très intimes. Ce fut aussi ma première impression. Mais, avec un peu de volonté et de courage, on peut découvrir cette magnifique ville qui parle comme une reine.

Être volontaire à Marseille est une grande opportunité et un honneur : cela permet de participer à la vie de cette merveilleuse ville, très cosmopolite et accueillante. Une année passée en compagnie de Marseille, a signifié pour moi beaucoup de bonheur intérieure et la chance de vivre dans ma maison comme une actrice socio-touristique.

Marseille est une ville touristique, mais ses habitants  ont tendance à devenir apathiques et, trop habitués à leur environnement, ils refusent de voir son vrai rôle et sa vraie beauté.

Marseille offre de multiples surprises :  une architecture étonnante, des parcs divers et riches, des palais impressionnants, de petites îles pleines d’histoire, des forteresses anciennes gardées intactes qui laissent sans voix et racontent instantanément une histoire, le Vieux Port ainsi que  d’autres petits ports, des espaces de loisirs spécifiques, des boutiques raffinées décorées par de belles couleurs, des rues étroites avec des pots vitrés typiquement français remplis de fleurs colorées… Et tout cela parmi une multitude de théâtres et d’espaces non-conventionnels pour l’art, des musées en tout genre, l’Opéra Nationale,  nombreuses associations, l’artivisme, happenings à tous les coins de rue, une intense vibration de jeunes artistes de différentes cultures et un riche dialogue.              

… et la mer … ce coin de paradis … une mer calme qui  glisse dans le silence: elle n’a pas grand-chose à dire ou à reprocher. Une mer extrêmement lisse, verte-bleue, avec peu de sable, mais  un désert magnifique, étourdissant et sauvage avec des roches dures ondulées, des morceaux de pierres… et à son intérieur des maisons entourées de leurs jardins botaniques qui chantent leur maîtrise … la Marseille positive …

Il y a à la fois un côté négatif de Marseille: une ville très sale, bâclée ci et là,  méfiante, surpeuplée, bruyante et rapide comme un New York infatigable, excessivement chaude et humide entêté et … possédée par le Mistral, en hiver … Un vent qu’on ne peut pas comprendre la première fois: difficile, agressif, imposant, avec toujours quelque chose à dire et même à faire des ravages dans les cœurs et dans les rues.

J’ai essayé de le comprendre, de l’intégrer en moi, de lui parler… C’est a toi, futur volontaire, d’expérimenter Marseille et de choisir entre l’été suffocante et l’hiver très violent. Pour moi, le Mistral est maintenant mon ami.

Profite de chaque minute libre de ton séjour et prends au sérieux ton rôle de touriste à Marseille, ville qui deviendra rapidement ta maison et qui te  réinventera! J’ai regardé, j’ai visité, j’ai reniflé le champ chargé de cette ville merveilleuse et je me suis gâtée sous les rayons sahariens du soleil.

Pour moi, le plus beau voyage en France a été Marseille : ici j’ai découvert la dimension interculturelle (le social), la diversité et l’espace d’ouverture artistique. Ce sont les premiers éléments que j’ai observés à mon arrivée ici; des faits qui sont pour moi extrêmement importants pour leurs dimension sociale et pour leurs grandes richesses.

(©Ana-Lucretia Nedelcu/LiterAnART)